fbpx

Les certificats d’économies d’énergies (CEE) constituent un dispositif particulièrement complexe tant pour les particuliers que pour les professionnels. Face à ses difficultés récurrentes, plusieurs sociétés se sont interrogées afin de pouvoir trouver une solution à cette problématique et se sont tournées vers une solution prometteuse, l’intelligence artificielle. En 2023, l’utilisation quotidienne de l’IA est devenue une tendance numérique majeure, utilisée dans de nombreux secteurs d’activités, par ailleurs celle-ci est en plein développement dans le secteur des certificats d’économies d’énergie.

Les difficultés pour les particuliers : 
  • Comprendre le dispositif des CEE
  • Connaître les critères d’éligibilités
  • Quantifier le nombre d’économies d’énergie
  • Connaître les primes à la rénovation énergétique
Les difficultés pour les professionnels :
  • Exigences administratives
  • Qualifications techniques requise
  • Connaissance des matériaux à préconiser
  • Les procédures de validation
  • Gestion des délais
  • Obligations réglementaires

 

CHAT CEE, une avancée majeure dans l’accompagnement du dispositif 

Les sociétés  OrNsoft et Neuronson, ont présenté dernièrement CHAT CEE, un modèle d’intelligence artificielle générative spécialisée dans le domaine des CEE. Cette IA a été conçue pour répondre aux différentes questions des particuliers et des professionnels. Baser sur des grands modèles comme ChatGPT, il s’agissait ici d’une première phase BETA. Ces sociétés sont parties d’un constat, le dispositif des CEE est complexe et difficile à appréhender pour le grand public. CHAT CEE a été pensé pour simplifier l’accès à l’information des certificats d’économies d’énergie. Ses ressources proviennent de L’ADEME et également de L’ATEE, il serait mis à jour à chaque évolution réglementaire.

Cette intelligence artificielle est capable de vous répondre de façon claire et précise sur les dispositifs existants de vous décrire distinctement les démarches à suivre selon votre profil, ou encore les aides disponibles et les obligations réglementaires.

Quel avenir technologique pour améliorer la compréhension du dispositif ?

L’intelligence artificielle pourrait être utilisée pour améliorer les estimations d’économies d’énergie et par conséquent les économies financières par rapport aux types d’opérations souhaitées. En analysant les données spécifiques de chaque projet de rénovation énergétique, et ainsi fournir d’avantages de prévisions plus précises, ce qui serait bénéfique pour les professionnels et les particuliers dans leur prise de décision.
Elle pourrait également simplifier les obligations réglementaires en surveillant quotidiennement les évolutions réglementaires en les mettant à jour automatiquement.
En conclusion, l’intelligence artificielle offre un potentiel considérable pour améliorer la compréhension et la gestion du dispositif des certificats d’économies d’énergie. En développant des solutions basées sur l’IA, il est possible de simplifier les procédures, d’accélérer les démarches et également d’optimiser les résultats pour les particuliers et les professionnels. Ainsi, nous pouvons en déduire que l’avenir technologique dans les CEE est prometteur toutefois, il est important de rappeler que l’intelligence artificielle ne servirait pas à remplacer l’expertise humaine, mais doit être considérée comme un outil complémentaire, capable de fournir des informations et des conseils.
Pour en savoir plus sur le dispositif des CEE, c’est par ici : 👉 https://www.sygenergie.fr/les-dispositifs/
Votre réaction ?
2Cool0Mauvais2J'aime0Amusant
Groupe Syg Energie - Mandataire CEE

Le groupe SYG Energie répond aux enjeux environnementaux et aux besoins des acteurs impliqués dans la transition énergétique… En savoir plus

Nous joindre

Groupe SYG Energie © 2024 – Mandataire CEE

to top

Prenons rendez-vous !